Qui profite de la réforme en santé? Bilan et perspectives citoyennes (Grand Débat ISS)

L’Institut Santé et société en collaboration avec l’Observatoire québécois de la démocratie présente une journée de réflexion sur la réforme du réseau des services de santé et des services sociaux

Présentation de la journée

La réforme du réseau des services de santé et des services sociaux a-t-elle rempli ses promesses, soit de : 

  • simplifier l’accès aux services pour la population,
  • contribuer à l’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins et
  • accroître l’efficience et l’efficacité du réseau

Quel est l’impact de cette réforme sur l’accessibilité,  la continuité et la qualité des services à la population?  Est-ce que la nouvelle gouvernance contribue à l’atteinte de ces objectifs?   Est-ce que les usagères, usagers et la population y trouvent leur compte?  La réforme en cours respecte-t-elle nos droits à la santé, aux services publics de santé et à la démocratie?

Dans le cadre de ce forum citoyen tripartite, réunissant des personnes représentant la population et plus spécifiquement les usagères et usagers, ainsi que des personnes provenant du système de santé et de services sociaux et  des personnes du milieu de la recherche,  nous avons pour objectifs de :

  • Cerner les enjeux majeurs, évaluer les effets de cette réforme et en faire une lecture légitime, citoyenne et crédible, relativement à la manière dont les services à la population en sont affectés,
  • Favoriser la réflexion sur la gouvernance démocratique et la place qu’y occupent les citoyennes, citoyens et les usagères et usagers,
  • Jeter les bases d’une démarche collaborative et citoyenne de vigilance et d’évaluation du système sociosanitaire québécois, repérer et identifier des indicateurs d’évaluation, des outils ou des mécanismes de veille des impacts de la réforme sur la santé de la population et le fonctionnement du système et finalement convenir de stratégies d’intervention, de communication ou de recherche, susceptibles d’améliorer les services, le système de santé et sa gouvernance.

Pour s’inscrire : suivre ce lien

Programme détailléDocumentation complémentaire

Ce contenu a été publié dans Événement par Mireille Tremblay. Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos Mireille Tremblay

Cheminement professionnel Psychologue sociale, membre de l’ordre professionnel des psychologues, Mme Tremblay a oeuvré pendant plus de vingt ans dans le réseau de la santé et des services sociaux au Québec, en tant que psychologue clinicienne d’abord, puis dans le domaine de la planification des services au niveau régional, avant d’occuper le poste de directrice générale de la Fédération québécoise des centres de réadaptation en déficience intellectuelle, puis celui de directrice de la recherche et de la qualité de services dans un Centre de réadaptation en déficience intellectuelle de la région métropolitaine. Détentrice d’un doctorat en sciences humaines appliquées sur les conditions de la participation démocratiques dans le réseau de la santé et des services sociaux, complété en 2000, elle a poursuivi depuis sa carrière dans le domaine de la recherche et de l’enseignement. Elle a enseigné à l'Université du Québec à Trois-Rivières en communication sociale et en loisir, à l’Université de Sherbrooke en adaptation scolaire et à l’Université de Montréal au certificat en déficience intellectuelle avant d’assumer le poste de professeure en communication et relations humaines, au Département de communication sociale et publique de l’UQAM. Elle est personnellement engagée dans la mouvance démocratique au Québec. Elle est présidente de l’Association internationale de recherche sur le handicap mental (AIRHM), présidente de l’Observatoire québécois de la démocratie (OQD) et présidente du Forum sur la participation et l’organisation des services de santé et des services sociaux (FPOSSS). Champs d’intérêts et réalisation Sa programmation de recherche s’articule autour de la participation citoyenne, de l’éducation à la citoyenneté démocratique et de l’exercice des droits. Évaluation de la participation citoyenne et de l’engagement citoyen, développement des compétences civiques, gouvernance démocratique modalités de mobilisation, d’animation et de consultations publiques font partie de ses champs d’intérêt. Elle a publié plusieurs articles et coordonné des ouvrages collectifs portant notamment sur la gouvernance et la participation démocratique dans le réseau de la santé et des services sociaux et sur la participation sociale et l’éducation à la citoyenneté des personnes ayant un handicap ou des limitations fonctionnelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *